, Seattle-Amazon 2e partie, Happy Culture

Happy Culture est un collectif du bonheur au travail qui s’engage à faire une récolte constante des cultures d’entreprise les plus innovantes pour ensuite les partager et les enseigner.

 

Grâce à l’Happy Conquête, notre OBNL de recherche, véritable laboratoire mobile à la conquête des cultures d’entreprises les plus inspirantes dans le monde;

 

Grâce à l’Académie Happy Culture, un lieu d’apprentissage dédié pour que l’ensemble des membres de toute organisation puisse activer les meilleures pratiques de bonheur au travail;

 

Notre collectif rassemble à la fois des entrepreneurs, des employés et des gestionnaires en ressources humaines désirant déployer une culture de travail fondée sur la croissance de tout individu.

 

Sans frais: 1-866-517-4566
[email protected]

Seattle-Amazon 2e partie

, Seattle-Amazon 2e partie, Happy Culture

Seattle-Amazon 2e partie

, Seattle-Amazon 2e partie, Happy CultureDans l’article précédent, on a montré les gros avantages à travailler chez Amazon. Maintenant, on désire vous montrer le revers de la médaille, ce pour quoi les employés critiquent le plus leur milieu de travail. Par contre, Amazon fait aussi des efforts  pour remédier à certaines  situations et ça aussi on veut vous le montrer.

Commençons par ce qui semble être le plus gros point négatif.

Un horaire qui n’a pas de sens

L’horaire des employés est tout simplement énorme, ce qui n’aide vraiment pas à trouver un équilibre vie-travail. On parle ici de longues journées d’environ 12 h,  mais ça peut aller jusqu’à 15h en fin de mois, ce qui fait des semaines de 50-70 heures. L’overtime est fréquent et même normal. Si les employés à temps pleins ne peuvent suivre ces horaires, les chefs des différentes équipes et les  directeurs n’ont pas une très bonne impression.

L’overtime est fréquent et même normal.

Un autre point qui a été critiqué  est le salaire des employés pour tout ce qu’ils font. Pour remédier à la situation, Amazon a décidé d’augmenter son salaire minimum à 15$/h… ce qui fait bien l’affaire de tout le monde!

, Seattle-Amazon 2e partie, Happy Culture

Ce qui revient le plus souvent dans les commentaires: le manque d’équilibre. (Source: Glassdoor)

Culture épuisante?

Dans les dernières années, la compagnie s’est fait attribuer le fait qu’elle a une culture d’épuisement. Par contre, Amazon cherche à s’améliorer et c’est pourquoi certains directeurs et gérants  ont été directement à la source en parlant avec des employés qui se disaient malheureux pour essayer de trouver des solutions. Depuis ce temps, la compagnie est mieux notée et les employés la réfèrent beaucoup plus.  Il reste quand même le fait que le travail est le même en bout de ligne et que ce n’est pas fait pour tout le monde.

Travailler dur… et s’épanouir

Oui , Amazon est une compagnie pour les gens qui aiment travailler dur. Et oui, ça peut être difficile de trouver un équilibre au début, mais un employé qui aime les défis va vraiment s’épanouir et avoir beaucoup d’opportunités de prouver ce dont il est capable.

Est-ce vraiment mauvais?

Beaucoup croient qu’une culture comme celle d’Amazon est extrêmement mauvaise et n’aura pas de bons résultats. Cette compagnie prouve pourtant le contraire. Comme c’est mentionné au début du premier article, elle a terminé #1 dans les meilleures compagnies pour lesquelles on peut travailler aux U.S par Linked In.

Amazon veut de l’innovation et de la compétition et ceux qui ont ce même point de vue vont être prêts à travailler fort pour atteindre leur objectif et vont aimer leur endroit de travail du même coup.

Cette culture n’est pas pour tout le monde, mais on peut dire qu’elle fait quand même ses preuves.

Résumé des points plus négatifs

  • Un horaire très exigeant ( entre 12-15h par jour)
  • Difficulté à trouver un équilibre travail- vie
  • Une culture épuisante
  • Les gens doivent travailler dur

Mais…

  • Un salaire minimum de l’heure vu à la hausse
  • Des solutions pour aider ceux qui ne se sentent pas heureux au travail
  • Une bonne culture pour ceux qui aiment travailler dur et qui aiment les défis
  • Une culture qui a fait ses preuves

Le slogan d’Amazon résume assez bien le tout : « Travailler dur, s’amuser, Écrire l’histoire.»

, Seattle-Amazon 2e partie, Happy Culture

Source: The Seattle Times

Top